Le Réseau de l’Accélérateur de commercialisation d’innovation minière (ACIM) a été fondé le 9 juillet 2021 à la suite d’un investissement de 40 millions de dollars du Fonds stratégique pour l’innovation du gouvernement du Canada. L’ACIM est une initiative pancanadienne de 112,4 millions de dollars regroupant des représentants d’un éventail de domaines. Les membres s’emploient à accélérer la mise au point et la commercialisation de technologies innovatrices afin d’accroître la productivité et la durabilité du secteur minier.

Le Réseau de l’ACIM est heureux d’annoncer son premier appel de propositions pour la réalisation de projets.

L’ACIM est un réseau national d’innovation pour l’industrie minière. Il s’emploie à combler l’écart entre l’innovation et la commercialisation, qui freine la réussite des entreprises à l’échelle nationale et mondiale. L’ACIM mobilise des investissements publics et privés au profit du secteur minier canadien et international, ainsi que de l’économie nationale, en :

  • investissant dans des solutions  canadiennes, en faisant progresser leur mise au point et en favorisant l’intégration intersectorielle des innovateurs à l’échelle nationale
  • ouvrant des possibilités de réseautage et de collaboration intersectorielle pour susciter des synergies et accroître le nombre de PME, ainsi que leur envergure et leur accès aux marchés.
L’ACIM est un réseau national d’innovation pour l’industrie minière. Il s’emploie à combler l’écart entre l’innovation et la commercialisation, qui freine la réussite des entreprises à l’échelle nationale et mondiale. L’ACIM mobilise des investissements publics et privés au profit du secteur minier canadien et international, ainsi que de l’économie nationale, en :

  • investissant dans des solutions  canadiennes, en faisant progresser leur mise au point et en favorisant l’intégration intersectorielle des innovateurs à l’échelle nationale
  • ouvrant des possibilités de réseautage et de collaboration intersectorielle pour susciter des synergies et accroître le nombre de PME, ainsi que leur envergure et leur accès aux marchés.
Projet dirigé par
Partenaires Principaux
Le Centre pour l’excellence en innovation minière (CEIM), établi à Sudbury (Ontario), dirige la mise en place d’un écosystème national en groupant des réseaux régionaux collaboratifs. Le CEIM assure la fonction de siège social et d’administration des programmes de l’ACIM. Sous la direction du CEIM, l’ACIM mènera ses activités d’un océan à l’autre par l’entremise de ses partenaires principaux : The Bradshaw Research Initiative for Minerals and Mining (C.-B.), InnoTech Alberta, Saskatchewan Polytechnic, MaRS (Ontario), le Groupe MISA (Québec) et le College of the North Atlantic (T.-N.)
Bâtir une économie verte
L’industrie minière a un rôle fondamental à jouer pour accélérer la transition verte vers une économie à faibles émissions de carbone et pour faire obstacle aux changements climatiques. Le Canada est riche en minéraux stratégiques et critiques, qui sont essentiels à la fabrication de technologies propres, des panneaux solaires aux batteries de véhicules électriques. L’ACIM aidera le secteur minier canadien à fournir ces minéraux plus rapidement et efficacement à sa clientèle internationale, et à accélérer ainsi la transition mondiale à la carboneutralité. ll aidera également le Canada à atteindre son objectif d’être un premier fournisseur de technologies sans émission. Le Réseau sera un chef de file de la transition vers un avenir à faibles émissions de carbone. Les projets seront conformes aux objectifs du plan renforcé en matière de climat du gouvernement du Canada, Un environnement sain et une économie saine, qui a pour double objectif de protéger l’environnement et d’assurer la croissance économique.

Thèmes techniques de l’ACIM

  • Augmenter la capacité de production minière, à moindre coût
  • Réduire la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre des activités minières
  • Mettre en œuvre des systèmes miniers intelligents et autonomes
  • Atténuer les risques environnementaux et réduire les obligations à long terme